Back  

Wood Wild Web

Les media nous sensibilisent de plus en plus sur notre besoin de sauvegarder les forêts pour le bien-être de la planète. Mais d’où vient cette harmonie si vitale qui nous captive ? Comment les organismes parviennent-ils à cet épanouissement éternel ? Les forêts sont des organisations structurées dans lesquelles les arbres ont un comportement social. Une intimité sylvestre subsiste grâce à une harmonie intégrant une biodiversité adaptée à l’environnement. Les racines ne se développent pas au hasard,... Les media nous sensibilisent de plus en plus sur notre besoin de sauvegarder les forêts pour le bien-être de la planète.
Mais d’où vient cette harmonie si vitale qui nous captive ?
Comment les organismes parviennent-ils à cet épanouissement éternel ?
Les forêts sont des organisations structurées dans lesquelles les arbres ont un comportement social. Une intimité sylvestre subsiste grâce à une harmonie intégrant une biodiversité adaptée à l’environnement. Les racines ne se développent pas au hasard, elles fabriquent sur leur chemin des échanges de substances nutritives. Comme pour les sociétés humaines la vie à plusieurs est plus facile, seul, l’arbre est livré sans défense aux conditions atmosphériques ; pour vivre en sécurité, connaitre une grande longévité et son équilibre, il doit maintenir une communauté à tout prix.
Tous les arbres ne bénéficient pas des mêmes conditions de développement, ils compensent leur faiblesse et leur force, leur équilibrage s’effectue par le sol et par leurs racines.
Dans la série Wood Wild Web, j’ai étudié le mécanisme d’assemblage tel un réseau qui peut démontrer la complexité des structures, ainsi des entrecroisements de matières organiques s’ancrent en terre et créent une interactivité inclusive.
J’ai cherché à exprimer la sensibilité des arbres en donnant une couleur symbolique à ses flux rythmés et abstraits.
La forêt, symbole de résistance et de pérennité a passé des siècles, peu d’ennemis lui font peur, elle offre une protection contre l’extérieur par la profondeur de ses relations aboutissant à une harmonie, une union constante et des liens perpétuels.
English:
The media are increasingly raising awareness of our need to safeguard forests for the well-being of the planet.
But where does this vital harmony that captivates us come from?
How do organisms achieve this eternal fulfilment?
Forests are structured organisations in which trees behave socially. A forest intimacy remains thanks to a harmony incorporating biodiversity adapted to the environment. The roots do not develop at random, they manufacture on their way exchanges of nutrients. As for human societies life together is easier, alone, the tree is delivered defenceless to atmospheric conditions; to live in safety, to enjoy great longevity and balance, it must maintain a community at all costs.
Not all trees benefit from the same conditions of development, they compensate for their weakness and strength, their balancing is done by the soil and their roots.
In the Wood Wild Web series, I studied a system of social relations which plays a role in the mechanisms of grouping communities as a network that can demonstrate the complexity of structures, so interweaving organic matter anchors in earth and creates inclusive interactivity.
I sought to express the sensitivity of the trees by giving a symbolic colour to its rhythmic and abstract flows.
The forest, symbol of resistance and sustainability has passed centuries, few enemies threaten it, it offers protection from the outside by the depth of its relations leading to harmony, a constant union and perpetual bonds.

 

Powered by Artmajeur