Back  

L'empreinte de l'homme II/Man footprint II

Dans cette deuxième série, j’ai découvert à travers la Provence une architecture vernaculaire plus ancienne et imposante. Les ruines sont immergées dans une végétation intense mais leur aplomb résiste à cette invasion organique. La minutie du choix de pierre et leur assemblage démontrent une agilité et compréhension de cet environnement au-delà de notre savoir actuel. Des alignements irréprochables et inattaquables, des dalles encastrées verticalement dans les murs défient la loi d’apesanteur1 Dans cette deuxième série, j’ai découvert à travers la Provence une architecture vernaculaire plus ancienne et imposante.
Les ruines sont immergées dans une végétation intense mais leur aplomb résiste à cette invasion organique. La minutie du choix de pierre et leur assemblage démontrent une agilité et compréhension de cet environnement au-delà de notre savoir actuel.
Des alignements irréprochables et inattaquables, des dalles encastrées verticalement dans les murs défient la loi d’apesanteur. Des niches sont aménagées dans les parois rompant tout motifs et rythme. L’intérieur de ces habitations montrent le confort rudimentaire de l’époque avec un seul but fonctionnel.
Ces photographies restent monochromatiques tout en soulignant les contrastes entre textures, lignes, le vivant et le disparu. En m’infiltrant dans cet univers secret j’essaye de dévoiler des tableaux imaginaires de scènes oubliées ou ensevelies.
The Footprint of Man II
In this second series, I discovered throughout Provence an older and imposing vernacular architecture.
The ruins are immersed in intense vegetation but their aplomb resists this organic invasion. The meticulousness of the choice of stone and their blending demonstrate an agility and understanding of this environment beyond our current knowledge.
Irreproachable and unassailable alignments, vertically embedded slabs in the walls defy the law of weightlessness. Niches are set up in the walls breaking all motifs and rhythm. The interior of these dwellings show the rudimentary comfort of the time with a single functional purpose.
These photographs remain monochromatic while highlighting the contrasts between textures, lines, the living and the disappeared. By infiltrating myself into this secret universe I try to reveal imaginary paintings of forgotten or buried scenes.

 

Powered by Artmajeur